domenica, ottobre 01, 2006

Pour Jacques Chirac, la Turquie doit reconnaître le génocide arménien

LEMONDE.FR avec AFP | 30.09.06

e président français Jacques Chirac a jugé, samedi 30 septembre, à Erevan que la Turquie devait reconnaître le génocide arménien avant de pouvoir adhérer à l'Union européenne. Interrogé lors d'une conférence de presse sur le fait savoir si la Turquie devait reconnaître un caractère de génocide aux massacres d'Arméniens perpétrés entre 1915 et 1917 dans l'Empire Ottoman, il a répondu : "honnêtement je le crois". "Tout pays se grandit en reconnaissant ses drames et ses erreurs", a ajouté M. Chirac.


Vendredi soir, le président français Jacques Chirac venait de rendre hommage aux victimes des massacres d'Arméniens de 1915-1917 en déposant une gerbe au pied du "Monument du génocide des Arméniens" de la colline de Tsitsernakaberd à Erevan. La France est devenue en 2001 le premier grand pays européen à qualifier de génocide le massacre, sans désigner explicitement les Turcs comme en étant les responsables. Le groupe socialiste à l'Assemblée nationale française prévoit l'examen le 12 octobre d'une proposition de loi faisant de la négation du génocide un délit punissable d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende. Ce texte divise les groupes politiques au-delà du clivage droite-gauche et avait provoqué la colère de la Turquie.

Dans la matinée de samedi, le président de la République a aussi inauguré une "Place de France" dans le centre de la capitale arménienne Erevan en soulignant "l'émotion" qu'il ressentait au cours de cette première visite d'Etat d'un président français. Accompagné de son épouse Bernadette et d'une importante délégation française, il a inauguré cette place circulaire bordée d'arbres devant plusieurs milliers de personnes qui agitaient des drapeaux arméniens et français. Ancienne Place de l'Opéra, elle abrite l'opéra national d'Arménie et la Philharmonie.

Evoquant sous les applaudissements cette "place de France que je voudrais aussi place de la paix", Jacques Chirac a plaidé pour que "le temps de la paix" succède à celui de la dispute autour du Nagorny Karabakh, une enclave habitée en majorité par des Arméniens et qui a fait sécession de l'Azerbaïdjan après un conflit meurtrier ayant débuté à la fin des années 1980. Un cessez-le-feu est intervenu en 1994 mais la situation reste tendue en dépit des efforts de médiation de l'Organisation pour la sécurité et le coopération en Europe (OSCE).

"Je veux croire que le temps de la paix est venu. Je veux le croire parce que je connais le prix de la guerre", a-t-il déclaré."C'est avec une émotion profonde que je découvre la terre d'Arménie", a lancé Jacques Chirac qui a fait part également de son "émotion" devant "l'histoire héroïque et tourmentée de ce peuple d'Arménie issu de la plus haute antiquité". "Emotion quand je pense à tous les survivants de cette tragédie qui durent prendre les chemins d'un douloureux exil", a-t-il ajouté.

Son homologue arménien Robert Kotcharian a de son côté rappelé que "notre amitié a tenu l'examen du temps, à travers les moments difficiles de l'Histoire", et il a qualifié la France de "partenaire fiable sur les scènes internationale et européenne".

2 commenti:

DAMIANO COSIMO Brandolese ha detto...

Testimonianza di un prestito in 24 ore per il vicino a una signora cristiana e molto seria, vorrei informarvi che a seguito di molte pubblicazioni del record di
banche come sta cercando di prestito per più di 2 anni ho avuto il mio prestito di 23000 € tra particolare attraverso questa signora CINZIA Milani può aiutare
come me, che sono nel bisogno esso è raggiungibile indirizzo e-mail: cinziamilani62@gmail.com

DAMIANO COSIMO Brandolese ha detto...

Testimonianza di un prestito in 24 ore per il vicino a una signora cristiana e molto seria, vorrei informarvi che a seguito di molte pubblicazioni del record di
banche come sta cercando di prestito per più di 2 anni ho avuto il mio prestito di 23000 € tra particolare attraverso questa signora CINZIA Milani può aiutare
come me, che sono nel bisogno esso è raggiungibile indirizzo e-mail: cinziamilani62@gmail.com